dahra-poste@live.com
 
  . .

 

 

 

 

                

                            

 

 

      

 

 
     
           
            

     

               
                         


 | 
 

 LAIDSEGHIR OU PAQUES DE LISLAM Á MAZOUNA

   
mazounaaer

avatar

: 179
: 22/06/2008

: tr belles    12 2008 - 0:01

10-12-2008 14:13:26(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(~)(~)(~)
(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(~)(~)(~)
(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)
(sun)(sun)(sun)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)
(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(~)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(~)(~)(~)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(~)(~)(~)
(sun)(sun)(~)(~)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(~)(sun)(sun)
(sun)(sun)(~)(~)(sun)(sun)(sun)(~)(~)(~)(~)(~)
(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(~)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(~)(~)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(~)
(sun)(~)(sun)(~)(sun)(sun)(~)(sun)(~)(sun)(~)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)
(~)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(~)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)
(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(~)(~)(sun)(sun)(sun)
(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)(sun)(~)
(sun)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)(~)
(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
(sun)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(~)(sun)
(~)(~)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)(sun)
    
daka2
Admin
avatar

: 857
: 15/06/2008

:     3 2008 - 18:32


[url=http://www.0zz0.com][/url]
[b]
    
http://mazouna.1fr1.net
daka2
Admin
avatar

: 857
: 15/06/2008

: LAIDSEGHIR OU PAQUES DE LISLAM Á MAZOUNA    25 2008 - 18:59

LAIDSEGHIR OU PAQUES DE LISLAM Á MAZOUNA
Par LOUKIL Youcef de MAZOUNA, Oran (Algrie)
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=
4me Section Oeuvre indite
=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=


Mazouna .Mazouna, - O est-ce Mazouna ? Me demanda un Monsieur assis en face de moi sur la banquette, alors que je me rendais El-Djezair-El-Bahdja, Alger la Blanche.

Comment vous ne connaissez pas Mazouna ? Cette Vieille cit musulmane de 12 mille habitant, reconstruite en lan 565 de lhgire par les Berbres Maghrawas sur les restes dun chteau fort romain qui gardait les gorges donnant accs au Dahra et la Mditerrane ceux qui venaient du Tell et du Sahara ?

- O trouve Mazouna, le Dahra ?
- Mon Dieu / il faut encore vous les indiquer, les situer ?
- Mais Monsieur vous est ts nul en gographie de lAlgrie ce que je vois.
- Oh, Mazouna, le Dahra,. ?
- Il ne vous est point permis de les ignorer, car Mazouna a jou, au
temps jadis, un assez / rle dans lhistoire du Nord, et lors de la conqute de lAlgrie : Bou-Maza, le Sultan du Dahra et de lOuarsenis, a donn du fil retordre Plissier, Saint- Arnaud et dautres chefs clbres, et les fameuses grottes de Negmaria (grottes,sises environ 50 Km de Mazouna o le Gnral Plissier, enfuma 800 Arabes des Oules-Riyah avec leurs chvres et Moutons).

Tenez promenez vos yeux sur cette Carte de gographie et arrtez votre regard sur ce pt de Monts marqu en traits marrons fonc entre Mostaganem et Orlans ville. L, entre quatre monts qui la drobent au reste du monde est btie la curieuse ville dont je vous parle.

* 01*
En plus de son cachet particulier, qui la fait ne ressembler aucune autre vil le musulmane, elle est reste telle quelle tait il y a de cela sept sicles et demi passs, sans rien changer sa population essentiellement indigne, sa vie, ses murs, et ses coutumes

Tenez elle vient de fter lAd Seghir qui termine le carme musulman avec grand apparat et grande dpense.

Toute sa population, jeunes et vieux, fillettes et femmes, se sont vtus de neuf de la tte jusquaux pieds. Les mres de familles se sont ; pendant une semaine, employes fabriquer toutes sortes de gteaux, de ptisseries, de confiseries, libres du cot me triels, elles prendront avec leurs demoiselles, la clef du champs. Elles iront, une semaine durant, de vivant en visite, aux mausoles des hommes dAllah, vertueux et pieux et pieux, de leur vivant recueillir de leur baraque de leur bndiction, et surtout montrer aux autres femmes leurs beaux atours et leurs riches bijoux.

Voyez les disperses dans la campagne, ou par groupes serrs, autour des musiciennes et des chanteuses, dont ctanes sont venues de Mostaganem pour les faire danser.

De leur cot, les hommes se rendent en foule Dar-Sid Ahmed Chaib Dr⛛, chrif, venu il y a longtemps de cela de lextrme Sud-Marocain. L, la confrrie des Aissaoua donne ses sances. Ils y voient le coup de lhypnose des Individus mus demi, chevelure flottante sur leurs paules, se livrer des contorsions effrayantes, des danses nerveuses qui secouent tout leur corps jusquen ses entrailles.

Les uns sont les adeptes du feu, de la flamme, quils promnent sur tout leur corps, quils saisissent promptement des mains de leur mokkadem, lordonnateur des sances ; dautres mangent du verre ou des feuilles de cactus hrisses dpines longues longues comme des anguilles ; dautres se balancent tout de rle sur le cote effil dun sabre, point dappui leur ventre nu, leurs pieds et leur tte basculant en lair.
* 02*
En voil un que deux gaillards serrent couper en deux dans un nud coulant dune corde en poil de chvres.

Regardez cet autre autour du cou de qui sont enroules des vipres, il en est qui se promnent sur des paules, sur son corps, sous ses x aisselles .il en tient une et de taille.il lui parle.puis de temps autre, il introduit la tte du reptile dans sa bouche, il lui demande de sucer sa langue et la vipre le fait.

Voici cet autre aisseau qui se perce les joues, les lvres, les bras de grandes aiguilles, il est insensible la douleur.voici cet autre encore..
Les akhouans , les frres de Moulay-et-tayebdouazane (Maroc), demoulay bader rahmane dalger, de sidi-ammer-boucenna, de fedj-el-kheuf, Constantine, iront, bannires dployes, musique en tte, rendre hommage aux chefs de leurs zaouas, lieux de leur retraite.

Sur le versant du rocher de la cascade t place une table de platre en le vedu dune terrasse cest la cible populaire qune multitude fusils criblent de balles :

Ah, cest un peu trop hautdit une voix, cest trop bas, dit une autre, trop gauche, tropdroit, et les tireurs de rectifier leurs tirs.ici, aucune enjeule seul plaisir de, sexercer et de faire parler la
Poudre.

Le soleil dcline sa courbe lhorizon.ces danses.ces demoiselles senviennen au logis pimpantes, mais lasses.cest quelles ont beaucoup dans, chante hulul desyou-yougoser que veux tu ?

Le sexe fort aussi sen est donn aussi coeur joie. Il a salu la venue du jour librateur du pnible Ramadan par de nombreux coups de fusil, chant la gloire dAllah du haut des Minarets de la Ville :

Allah AkBar (trois fois)
Ou ilih El-Hamd,
Dieu est trs grand (trois fois)
* 03*
A lui la louange.
Il a rendu visite ses parents proches et loigns en les liens du sang, il march, march longtemps de par la Ville.

La nuit est venue ; les toiles seules brillent, scintillantes dans le ciel. En ville, me ne bouge. Le silence a pris possession de la vieille cit berbre et de ses environs, aprs tant dagitation en ce jour bni de fte.

Si jtais conqurant, je/ prendrai attife comme une jeune marie plonge dans le sommeil, faisant de beaux rves, ainsi quIbn Ghania, le hros Znte des Iles Balares, prit, jadis, la ville de Bedjya (Bougie) alors que ses dfenseurs taient tous runis, un jour de vendredi dans ses mosques, pour ladoration dAllah immuable et ternel.

Je ne suis pas, pour le repos de lAfrique du Nord, son conqurant. Mon esprit nest ni hant ni tenu par fume phmre de la gloire. Et puis il y a la paix franaise. Puissions-nous vivre longtemps lombre de sa pacifique bannire et cinq (doigts) dans lil de lenvieux excrable/. Cest l mon unique et dernire prire si je venais pour toujours fermer les yeux.

[url=http://www.0zz0.com][/url]
[b]
    
http://mazouna.1fr1.net
 
LAIDSEGHIR OU PAQUES DE LISLAM Á MAZOUNA
    
1 1

:
 ::   ::  ***** ***** -